Le premier État spatial, baptisé Asgardia, a été créé par un milliardaire russe et a été inauguré le lundi 25 juin lors d’une cérémonie au palais de la Hofburg à Vienne, en Autriche, écrit le magazine américain Newsweek.

Le magazine américain Newsweek rapporte le premier discours d’Igor Ashurbeyli, lors duquel il a inauguré le lundi 25 juin lors d’une cérémonie au palais de la Hofburg à Vienne, en Autriche, le premier État spatial, baptisé Asgardia.

Malgré le fait que ce nouvel État ne possède aucun territoire terrestre, il compte déjà environ 200.000 citoyens qui avaient adressé leur demande de citoyenneté via internet. L’État a également des projets ambitieux concernant le lancement d’habitats placés sur l’orbite terrestre basse ainsi que la construction de villes sur la Lune.

Asgadia a tout le nécessaire pour assurer le fonctionnement de l’État: constitution, drapeau, hymne, représentants élus, crypto-monnaie SOLAR, précise le magazine.

En ce qui concerne la communication avec la Terre, M. Ashurbeyli affirme que le projet vise à rendre cet État autonome.

Parmi les projets à long terme, M. Ashurbeyli évoque le développement d’un internet global, ainsi qu’un accès aux technologies asgardiennes et la création d’une Flotte visant à protéger la Terre des astéroïdes.

Lire l’article en entier sur Sputnik

Laisser un commentaire