Le contrat d’Abdoul Hakim A., qui avait présenté un casier judiciaire vierge, avait été renouvelé jusqu’à décembre.

Il a été interpellé et placé en garde à vue au lendemain de l’attaque au couteau perpétrée samedi soir par son ami Khamzat Azimov, dans le quartier de l’Opéra. Abdoul Hakim A. était employé en CDD à l’Ofii (Office français de l’immigration et de l’intégration) à Strasbourg.

Abdoul Hakim A. « travaillait depuis janvier en CDD à l’accueil de l’Ofii, un poste qui n’était pas à responsabilités, et son contrat avait été renouvelé jusqu’à décembre », a indiqué le directeur général de l’Ofii, Didier Leschi. Le DG a précisé qu’il avait été mis à pied lundi.

Il « n’avait pas de casier »

Lors de son embauche « tous les contrôles légaux ont été effectués, notamment la vérification du casier judiciaire » mais il « n’avait pas de casier », a-t-il ajouté.

Né à Grozny en 1997, Abdoul Hakim A. avait obtenu la nationalité française à l’âge de 13 ans, en même temps que sa mère, a précisé Didier Leschi.

« L’individu le plus proche » d’Azimov

Selon l’académie, il avait effectué sa scolarité dans le même lycée Marie-Curie de Strasbourg que Khamzat Azimov, qui a tué un homme et blessé quatre personnes avant d’être tué à Paris samedi soir. Abdoul Hakim A. était « l’individu le plus proche » d’Azimov, selon une source proche du dossier.

Source