Aujourd’hui, c’est l’anniversaire du #SlipGate. Pour résumer, des gauchistes d’une association de défense d’oiseaux en disparition étaient venus avec une caméra pour afficher un beauf et détruire ses pièges illégaux.

J’ai pu me rendre compte sur les réseaux sociaux du nombre de Français qui se croient de droite parce qu’ils n’ont pas réalisé à quel point ils vivent dans un système oppressif et totalitaire d’un gauchisme extrême. En effet : je vois de plus en plus de fachos végans qui sortent des réactions du type : « Il est drôle, mais ça reste un connard de braconnier. »

Il est inquiétant qu’en voyant cet homme en slip armé d’une pelle, notre premier réflexe après le rire, c’est de pester contre cet infâme « braconnier ».

Tout d’abord, il est intéressant de noter qu’on appelle braconnier l’Africain qui extermine les gorilles et les éléphants dans des réserves pour de sombres bénéfices de la même façon que le simple beauf qui place des pièges près de ses plantations dans son potager sur son terrain pour éviter que ses graines ne soient toutes mangées, comme tout paysan a dû faire depuis le début de l’agriculture, jusqu’à ce qu’on invente les pesticides répulsifs pour oiseaux. Mais bon, sans droit de réponse, on doit se contenter de la version de ceux qui nous assurent que c’est pour « les consommer en brochettes ». Soit.

Si vous êtes pour avoir des sortes de batman 68 ards qui viennent inspecter vos propriétés à la recherche d’éventuels pièges à oiseaux et pour vous afficher en slip au monde entier, pourquoi vous êtes tant à juger malhonnête et cruel de provoquer les voleurs en utilisant des voitures-appât (« bait car« ) pour les enfermer à distance jusqu’à l’arrivée de la police, comme sur cette vidéo ?

La réponse est simple : parce que les bons sentiments, comme lutter pour la préservation d’une espèce fragile d’oiseaux, c’est uniquement pour faire chier les blancs.

C’est une technique très souvent employée : prétendre avoir de nobles intentions pour légitimer son autorité à faire chier d’autres blancs.

Les afro-maghrébins cultivant la terre en France se comptent sur les doigts de la main. Donc pour faire chier les autres blancs, on a recours à ça en priorité. Plus la cause affichée est noble, plus la raison de faire chier l’autre est dure à contredire. Les emmerdeurs l’ont compris et n’ont pas attendu mon article pour se réunir en associations. Ça ou l’opposition à la chasse, même si l’absence de prédateur fait que sans chasseurs, le gibier serait en surnombre en France, ce qui a des conséquences pour la flore et tout l’écosystème.

Quant à réintroduire les prédateurs, je vais vous épargner à quoi ressemble une attaque d’homme par un ours, ou par un loup. Finies les randonnées tranquilles avec vos enfants, si vous souhaitez réintroduire un nombre suffisant de prédateurs pour que le chasseur ne soit plus nécessaire. Bref, avouez que vous voulez juste faire chier des blancs que vous n’aimez pas : soit parce qu’ils votent trop à droite, soit parce qu’ils sont trop vulgaires pour vous. Mais ayez au moins l’honnêteté élémentaire de vous l’avouer à vous-mêmes.

Si les gauchistes de l’association de défense des oisillons en voie de disparition souhaitaient tant que ça sauver cette espèce ou cette race d’oiseaux, pourquoi ne pas faire quelques élevages de ces animaux à la place des élevages de racailles chouchoutées en HLM ? Sont-ils tellement en voie de disparition dans leurs pays qu’il faille les élever chez nous ?

Je rappelle qu’un oiseau ça demande juste du grain et de l’eau, c’est quand même beaucoup plus facile à élever que des migrants : pas besoin de construire des mosquées pour eux, ni des centres de loisir, ni des installations sportives, pas besoin de débourser des sommes incroyables pour moderniser ou réparer ce qu’ils détruisent. Les oiseaux n’agressent et ne violent personne, et aucun oiseau n’a jamais commis d’attentat à ce jour.

Si on a un gouvernement incapable de faire un élevage d’oiseaux à la con à la place d’un HLM, c’est bien parce qu’en vérité, tout l’électorat s’en fout et « l’humain passe avant tout ». Si l’humain passe avant tout, pourquoi aller le faire chier dans sa campagne quand il est blanc ?

Une recherche de 30 secondes m’a appris que BirdLife International, une fédération internationale d’association de protection des oiseaux a récemment publié un rapport scientifique qui comptabilise les massacres illégaux d’oiseaux et indique que la moitié sont tués en Egypte, à Chypre et en Syrie qui totalisent à eux trois plus de 12 millions d’oiseaux tués chaque année. Hasard.

 

Cet immonde braconnier responsable de toutes les espèces en voie de disparition du monde, n’est-il pas… sur sa propriété privée ?

Il est certes en tort avec ses pièges. Mais qu’en est-il d’afficher cet homme en slip après s’être introduit sur sa propriété privée et avoir commencé à détruire ses installations, sans permission de l’Etat ? Je crois que je devrai définir ce qu’est la droite, parce que visiblement tous les livres que les fachos lisent ne servent à rien, je les vois oublier les principes de base de la droite, comme la propriété privée. Peut-être que les anciens auteurs royalistes s’en foutent, je n’en sais rien, mais le respect de la propriété privée est fondamentalement de droite.

Que ce monsieur ne respecte pas les lois de défense des espèces protégées, c’est une chose. Mais violer sa propriété privée, vandaliser ses biens et l’afficher aux yeux de tous en slip, c’est se torcher avec : la propriété privée, le respect de la vie privée et le droit à l’image. C’est du harcèlement pur et simple.

Si je reprends son image, c’est parce qu’elle est déjà devenue nationale, tous les journaux l’ayant déjà repris pour se montrer « à la mode d’internet » en commentant le hashtag.

Le gauchisme, c’est le primat de la raison globale sur les libertés individuelles

Il est effrayant de voir que même dans des cerveaux de gens « de droite », dès qu’une situation est un peu complexe, on voit tout de suite que la raison la plus globale est celle qu’on retient. C’est du gauchisme. Quand la raison globale justifie petit à petit toutes les pertes de libertés individuelles, jusqu’à la propriété privée physique, c’est du gauchisme.

La raison globale, ça peut aussi être celle des minorités au dépens des libertés individuels de la majorité des individus, ne vous y trompez pas : quand on adhère à un réflexe idéologique où l’intérêt du plus grand ensemble prime sur la protection de l’individu, on en arrive aussi à la justice sociale, où l’humain dans son ensemble se doit d’être strictement égal, même s’il faut pour cela discriminer la majorité pour favoriser une minorité. C’est paradoxal mais logique.

Pourquoi ce personnage reste sympathique, malgré notre intérêt pour la protection de la nature ?

Parce que c’est la confrontation entre le 68ard qui a choisi comme passe-temps d’emmerder et d’humilier des gens chez eux, et le beauf de la campagne bien prêt à défendre le dernier coin de tranquillité qu’on lui réserve encore : sa propriété privée, ses coups de sang légitime quand on vient dans son potager détruire ses installations.

Ça fait du bien de voir un délinquant gauchiste se faire corriger à coups de pelle. Même les gauchistes eux-mêmes ont dû se prendre à aimer voir ce bastion de France campé sur ses jambes solidement ancrées dans le sol, prêt à décrocher de grands coups de pelle dans la gueule des emmerdeurs, tel un personnage de Marsault.

.