L’autorité palestinienne a éteint les lumières de Noël à Bethléem mercredi soir pour protester contre la décision du président américain Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme la capitale d’Israël.

L’arbre de Noël orné de lumières à l’extérieur de l’église de la Nativité de Bethléem, où Jésus est né, et un autre à Ramallah, à côté du lieu de sépulture de l’ancien dirigeant palestinien Yasser Arafat, ont été éteint sans le consentement des chrétiens.

« L’arbre de Noël a été éteint sur l’ordre du maire aujourd’hui pour protester contre la décision de Trump », a déclaré Fady Ghattas, responsable des médias municipaux à Bethléem.

Lors de la dernière visite du Pape à Bethleem, la messe de ce dernier avait été interrompu par les muezzines qui volontairement empêchaient toute expression chrétienne sous domination musulmane. (…)

85 % des chrétiens sous controle palestinien se sont exilés soient en Israel soit à l’étranger en 30 ans.

Source