La plus célèbre fête de la bière au monde, qui se déroule chaque année en Allemagne, a connu son taux de participation le plus bas depuis les attaques du 11 Septembre 2001, mais elle a en même temps connu une augmentation notable des crimes sexuels au cours de l’événement.

Environ 5,6 millions de personnes ont visité la Munich Oktoberfest (…) qui a pris fin lundi. Ce fut une baisse de 300 000 par rapport à l’année précédente et le plus faible nombre de visiteurs depuis le 11 Septembre 2001 aux Etats-Unis (…)

(…) Une fusillade en juillet dans la capitale bavaroise a laissé dix morts. Dans la même semaine, un adolescent à Würzburg a attaqué les passagers d’un train avec une hache et un homme s’est fait exploser devant un festival de musique à Ansbach. 

(…) Mais il y a eu une plus grande quantité de crimes sexuels : 31 ont été signalés à la police cette année comparativement à 21 en 2015 (…)

Qui a bien pu commettre ces viols, dans une Allemagne sinistrée qui n’a même plus le goût de faire la fête ?

Source civilwarinEurope