Un village situé dans les Alpes avec seulement 240 habitants, est en danger de disparition.

En raison du taux élevé d’émigration de ses habitants, une petite ville pittoresque située en Suisse, Albinen, offre une compensation financière très attrayante aux personnes désireuses de vivre dans la localité.

Cette petite ville est située dans le canton du Valais et compte 240 habitants, elle risque donc de disparaître rapidement. Pour cette raison, le gouvernement offre 25 000 francs suisses (l’équivalent de 18 900 euros) par personne, à qui est prêt à déménager. Cette initiative vise à repeupler la communauté, puisque ces dernières années plus de personnes ont émigré.

L’exigence principale est d’avoir moins de 45 ans et en plus de recevoir le montant mentionné ci-dessus, vous recevrez également 10 mille francs (7 600 euros) supplémentaires pour chaque enfant.

Parmi les avantages de cette ville, citons les incroyables vues panoramiques, la grande tranquillité et la qualité de l’air, sans compter qu’elle est proche de Leukerbard, le numéro un en Europe en matière de soins de santé, de beauté et de complexes de bains, à seulement 6,4 kilomètres en voiture. A proximité, nous pouvons également trouver le village de Sion et Viège.

Entouré par les Alpes et à 1310 mètres d’altitude, au sud-ouest de la Suisse, ce bel endroit compte sur les forêts et les petits bovins et les zones agricoles. Au centre de ce village, vous trouverez de belles maisons anciennes, des bâtiments historiques centenaires, un magasin et une église. Dans la région, la langue officielle est l’allemand.

En général, c’est dans la période de vacances où cette ville a le plus d’habitants, cependant, dès qu’elle se termine, les familles partent à nouveau. Et en plus de cela, les jeunes quittent souvent la maison à la recherche de meilleures opportunités vers les grandes villes. Même l’école a dû fermer ses portes parce qu’il n’y a pas assez de jeunes gens.

Comme mentionné ci-dessus, il faut avoir moins de 45 ans et construire ou acquérir une propriété d’une valeur d’au moins 151 900 euros pour pouvoir s’y installer. Il est également nécessaire de résider dans l’endroit pendant au moins 10 ans, sinon l’argent sera confisqué. D’un autre côté, les autorités locales espèrent qu’avec le nouvel afflux de nouveaux acheteurs, l’économie désorientée du lieu bénéficiera de taxes pour les contrats de construction et les achats immobiliers.

Source