Une étude détaille l’objet dont la taille est à la limite d’en faire une naine brune, soit une espèce « d’étoile ratée » car pas assez massive pour provoquer une fusion durable de l’hydrogène.