Près de 150 personnes se sont mobilisées pour libérer un squat. Les occupants avaient quitté les lieux un peu plus tôt et c’est donc sans effraction et sans violence qu’ils ont vidé la maison et fait venir un serrurier pour changer les serrures. La propriétaire (pas à l’origine de l’opération) émue récupère ses biens et remercie ses bienfaiteurs. »


Source : Le Dauphiné




Soutenez-nous par un don :




Faire un don mensuel :