Depuis quelques mois, un débat scientifique discret se tient entre trois personnalités très intéressantes. Ce débat se fait à coups de textes, de réponses aux textes, et de vidéos.

Nous avons trois protagonistes dans ce débat :

Aurélien Enthoven

– Aurélien Enthoven est un jeune homme passionné de science naturelle. Il rejette la notion de race en science, et il adhère à la thèse qu’il n’existe pas de différences d’intelligence significatives entre les peuples humains. Il a réalisé la vidéo suivante : Le Racisme – IRL.

 

Le Blog de Jean Hansen

– Jean Hansen est un biologiste qui tient le site Intelligence-humaine.com Il adhère à la thèse inverse : que non seulement les races humaines existent, mais qu’il existe des différences majeures d’intelligences, qui expliquent en grande partie les écarts de richesse intra et inter-nationaux (entre autres choses…).

 

 

Hassen Occident

– Hassen Occident est un autodidacte et expert en paléo-anthropologie. Il adhère lui aussi à la thèse racialiste. Dans ce débat, il a notamment publié la vidéo suivante : Réponse à Aurélien Enthoven : l’existence des races humaines du point de vue scientifique.

 

 

Chez Suavelos, nous sommes racialistes. Sans même avoir besoin d’ouvrir un livre, beaucoup d’entre nous ont fait la pénible expérience des différences raciales, et en ont tiré les conclusions qui s’imposent.  ;)

 

– Je tiens à féliciter et remercier les trois protagonistes cités.

– D’abord pour le labeur considérable et le temps qu’ils investissent pour comprendre ET nous faire partager le fruit de leur travail sur internet !

– Ensuite, pour la culture du débat dont ils font preuve. Il est en effet rarissime qu’un débat sur les races se tienne en France, même dans la sphère internet. Ce débat implique une culture de l’argument, de la confrontation des thèses. Cette culture rationaliste est peu développée en France, que ce soit à gauche comme à droite.

 

Je souhaite de tout cœur que cette culture du débat se développe. Après tout, n’est-ce pas là une des missions les plus nécessaires d’un intellectuel, que d’accepter de croiser le fer avec ses contradicteurs ? Cela ne devrait t-il pas être une nécessité déontologique pour lui ?

Pour finir, je livre à ceux que ça intéresse, la réponse qu’Aurélien Enthoven a fait à Jean Hansen : Réponse à lire.

Cette réponse contient également le premier travail de Jean Hansen, à toute fin utile (et je vous conseille chaudement de la lire en premier).

 

Joffrey Marrot.