Les racailles, tous les jours, tout au long de l’année, crachent aux blancs : « T’es une victime, babtou ! Tu devais être une victime à l’école. Fais-toi oublier »

Une racaille se prend un bâton dans le cul « ouin vou zète dé bourreau vou zite michan racisme racisme racisme ».

Quelqu’un a eu le culot de me dire « J’aimerais bien vous voir si vous vous faisiez contrôler par des policiers qui vous manquent de respect. »

Je ne suis pas crétin, je n’entrave pas le travail de la police. J’ai pas l’ego mal placé. Le policier n’est pas ton pote. Faire un concours de bite avec des policiers est ridicule, a fortiori s’ils sont cons. Tu veux impressionner qui ?

C’est marrant, c’est jamais avec des asiatiques ou des blancs que ça se passe mal. Raciste-mé-pa-kontre-lé-zaziatik, c’est ça ?

La vérité, c’est que dans les races européennes et asiatiques, tous nos crétins susceptibles allergiques à l’autorité ont été éradiqués. C’est la civilisation qui a eu cet effet. L’ordre existe depuis très longtemps. La maréchaussée ne date pas d’hier.

Ce génocide sélectif des violents susceptibles et des farouches rebelles dans les sociétés civilisées signifie, par un raisonnement purement darwinien (donc scientifiquement valide actuellement), que la sélection naturelle n’a pas pu améliorer les populations tiers-mondistes sous ce biais. En effet, ces dernières n’ont pas, ou très sporadiquement, connu un état de droit avec un contrôle des campagnes par une justice autre que le système tribal.

En fait, pour beaucoup de peuples afro-maghrébins, la police et la justice sont une découverte. Beaucoup ne sont pas adaptés. Attention, cela ne veut pas dire que la police est douce chez eux, au contraire : elle doit s’adapter à des peuples qui ne comprennent que la brutalité, justement parce qu’ils n’ont pas été épurés de leurs éléments les plus violents et racailleux. La justice populaire et ses lynchages publics est aussi là pour compenser le manque de civisme. S’ils ne sont pas très adaptés à une police brutale, ils le sont encore moins à une police courtoise et contrainte de rendre des comptes à la justice. A chaque contrôle de police, les policiers jouent leurs carrières, et la racaille le sait : elle s’en amuse, elle teste, avec pour but de faire perdre aux policiers leur gagne-pain et espoir que ce sale blanc de flic se suicide.

Pratiquement tous les blancs et les asiatiques qui n’arrivaient pas à contrôler leurs petits égos mal placés, eux, ont mal fini. A un moment on ne peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre, on ne peut pas faire les chauds, se permettre des incivilités, et se plaindre des conséquences de nos choix comportementaux. Ceux-là même qui réclament justice (vengeance) pour Théo, sont ceux qui traitent nos femmes de putes et justifient leur viol par une jupe trop courte. Entraver les policiers dans l’accomplissement de leurs missions, c’est donc plus légitime que s’habiller comme une Française en France, sans avoir à s’adapter à la charia.

Je ne vois pas pourquoi j’aurais de l’indulgence pour des peuples inadaptés qui n’ont pas connu cette décimation sélective. Quand il n’y avait que des blancs dans ce pays, on réprimait les manifestations au fusil et à la baïonnette. Il y avait des dizaines de morts, pour des revendications parfaitement légitimes, pas juste pour emmerder et insulter des agents de police. Au nom de tous mes ancêtres éliminés pour qu’un pays dur et juste soit instauré, je ne pleurerai pas pour un anus élargi.

Yann Merkado