A Hambourg, dĂ©mantĂšlement d’un rĂ©seau de 43 familles qui ont dĂ©tournĂ© de l’argent des caisses familiales avec de fausses piĂšces administratives.

En prĂ©tendant Ă  des prestations avec rĂšglement rĂ©troactif, c’est-Ă -dire en revenant 3 Ă  4 annĂ©es en arriĂšre sous prĂ©texte qu’ils Ă©taient en formation ou en recherche d’emploi durant ces pĂ©riodes, les fraudeurs ont Ă©veillĂ© les soupçons de l’administration, notamment aussi en prĂ©sentant des attestations falsifiĂ©es (fausses adresses, rĂ©ponses nĂ©gatives d’entreprises n’existant dĂ©jĂ  plus depuis de nombreuses annĂ©es
). MalgrĂ© cela, la caisse des allocations familiale a donnĂ© une suite favorable Ă  1/3 des dossiers et ainsi versĂ© jusqu’à 141’000 €.

Les fraudeurs sont tous de jeunes migrants de moins de 25 ans. Les autoritĂ©s ont dĂ©couvert que des groupes WhatsApp et des bars Ă  chicha servaient de cellules de recrutement pour Ă©largir le rĂ©seau qui comptent 78 suspects et 2 auteurs principaux qui auraient Ă  eux seuls encaissĂ© la moitiĂ© des sommes ainsi dĂ©tournĂ©es. Lors de perquisitions, en plus de documents falsifiĂ©s et de drogue, la police a trouvĂ© des armes et des drapeaux de l’Etat islamique.

Source : Bild.de traduction fdesouche