Rare moment de télévision où l’on rigole de bon coeur en accord avec les commentateurs.

C’est drôle,-sans moquerie méchante-, objectivement, parce que c’est incongru. Comme voir un blanc tenter sa chance au 100 mètres d’athlétisme face à des noirs évidemment plus rapide au sprint.

Chacun sa place.