Technologie militaire blanche. Selon une information repĂ©rĂ©e par Opex360 sur le site Task & Purpose, les travaux menĂ©s dans le cadre de Talos serviront tout de mĂȘme. Les forces spĂ©ciales de l’US Army testent un Ă©quipement issu d’un sous-ensemble de ce programme.  Il s’agit d’une veste en fibre de plastique bien plus efficace que les gilets pare-balles actuellement utilisĂ©s. Elle couvre 44% du corps contre 19% avec l’Ă©quipement actuel et affiche un poids de 1,4 kilo seulement. Elle est faite en polyĂ©thylĂšne de masse molaire trĂšs Ă©levĂ©e (UHMPE). Il ne s’agit donc pas de ce matĂ©riau en dĂ©veloppement qui serait 14 fois plus rĂ©sistant et 8 fois plus lĂ©ger que l’acier.

C’est un plastique aux capacitĂ©s impressionnantes. Ce matĂ©riaux qui a l’apparence d’un tissu rĂ©siste mieux Ă  l’abrasion que le kevlar, il laisse l’humiditĂ© s’Ă©vacuer, il rĂ©siste aux chocs et afficher un coefficient de frottement supĂ©rieur Ă  l’acier. Selon un porte-parole de US Socom (Special Operations Command, le commandement des forces spĂ©ciales amĂ©ricaines), l’UHMPE pourrait Ă©galement servir Ă  produire des boucliers, des casques, des gants, des protections de vĂ©hicules, voire aussi des armes lĂ©gĂšres (pistolets, fusils d’assaut…).

Des jambes robotisées pour les marches en montagne

Ce polyĂ©thylĂšne n’est pas une innovation. Il est utilisĂ© sous diffĂ©rentes appellation et depuis des dĂ©cennie dans le nautisme, l’industrie et mĂȘme l’armĂ©e. En France, au Danemark et au Canada, les soldats sont Ă©quipĂ©s depuis quelques annĂ©es de casques UHMPE, modĂšle Spectra, qui sont capables d’arrĂȘter les Ă©clats d’obus. Le matĂ©riau testĂ© par les commando du Socom sont-ils les mĂȘmes ou s’agit-il d’une version plus performante? Rien ne filtre sur ce point. (…)

BFMTV