Black Panther : un film “de gauchistes” où les gauchistes se sont trollés eux mêmes

Les noirs du royaume fictif jamais colonisé, si avancés, ne seraient en fait rien sans l’intervention d’un élément extra-terrestre. Ils ne doivent rien à eux-mêmes. Cet élément, ils le gardent jalousement, dans un réflexe raciste de conservation des leurs, et ils établissent un ethno-État patriarcal et traditionaliste.

Leur société est basée sur la loi du sang et celle du plus fort, un autre de sang royal pouvant usurper légitimement le trône en vainquant le roi en combat singulier. Politique de caveman.

La bataille finale à lieu entre deux prétendants et leurs philosophies: l’isolationnisme protecteur ou le pannégrisme conquérant.

Bref tout prouve que ces noirs du turfu ont juste eu la chance d’avoir un coup de pouce technologique, mais en soi ce sont les mêmes sauvages en pagne et os dans le nez qu’avant.

Et les mesures qu’ils jugent bonnes pour protéger les leurs, la conscience raciale dont ils font preuve, célébrés dans le film comme par ses critiques dans les médias officiels, sont évidemment cela même qui est méprisé et condamné chez le Blanc.

Auteur secret (tiré d’un groupe Facebook)