On se tait, et on écoute… ça vient du fond de l’estomac :