Un tribunal en Angleterre a condamné un homme pour avoir violé une adolescente sous la menace d’un morceau de bois aiguisé contre sa gorge. Ahmed Abdoule, ressortissant somalien de 33 ans, a été condamné par le tribunal de la Couronne de Hull à 11 ans de prison.

Le tribunal a entendu comment la victime, qui ne peut pas être nommée pour des raisons juridiques, a pleuré et a plaidé pour être épargnée pendant son calvaire. Comme la plupart des victimes de viol, elle connaissait Abdoule avant l’attaque, qui a eu lieu chez lui à l’est de Hull. Abdoule l’a enfermée à l’intérieur, puis l’a forcée à monter à l’étage en utilisant un morceau de bois aiguisé comme arme avant d’effectuer l’assaut. Abdoule aurait dit à la victime, « mon pays t’aurait aimé ».

« Elle vous a dit qu’elle était vierge pour tenter de vous arrêter. Vous lui avez dit : « Tu ne peux pas être vierge, tu es blanche », a déclaré le juge présidant Mark Bury à Abdoule lors du procès.

« Vous lui avez dit de ne pas vous regarder, et lui avez tiré son haut sur son visage, lui disant que vous ne vouliez pas la voir pendant que vous la violiez, » ajouta Bury.

Abdoule a laissé tomber l’adolescent après l’incident, lui promettant qu’elle n’était «pas la seule fille qui allait être punie». Il a alors menacé de la tuer si elle parlait de cet épisode à qui que ce soit.

La victime a déclaré au tribunal qu’elle ne se sent plus en sécurité dans sa propre maison. Dans une déclaration écrite, sa mère a fait écho à ces craintes.

« Je me sens coupable de ce qui est arrivé. C’est mon travail de protéger ma fille, et même si j’ai fait de mon mieux, je l’ai finalement ratée », a déclaré la mère. « Même quand elle va dans les magasins maintenant, je n’aime pas ça. »

Source : RT traduction suavelos