Un des partis au pouvoir en Norvège a prévu d’interdire aux mosquées de diffuser l’appel à la prière dans le pays. Le Parti du Progrès aura un vote sur la question lors de sa réunion nationale ce week-end.

Le porte-parole du parti en matière d’immigration, Jon Helgheim, a déclaré : “Ce qui m’intéresse, c’est que les gens retrouvent la paix et la tranquillité dans leurs quartiers, ce qui signifie ne pas être dérangé par l’appel à la prière.

Quand on lui objecte que les plans du parti pourraient violer la Convention européenne des Droits de l’Homme, il répond : “S’il y a des dispositions contradictoires dans la Convention des Droits de l’Homme, je m’en fous, parce que c’est complètement stupide.

Une branche régionale du Parti du progrès dans le comté de Buskerud a utilisé des arguments similaires pour interdire aux mosquées de diffuser l’appel à la prière. Un porte-parole a déclaré à The Local Norway :

“A plusieurs endroits dans le pays, ont maintenant été établis des règlements en vertu desquels les mosquées ont la permission de lancer l’appel à la prière sur les haut-parleurs”

“Beaucoup de gens perçoivent cela comme ennuyeux et inapproprié. En Norvège, nous avons la liberté de religion, qui devrait également inclure le droit de ne pas être exposé aux appels publics à la prière. ”

Source : VoE