Un des partis au pouvoir en Norvège a prĂ©vu d’interdire aux mosquĂ©es de diffuser l’appel Ă  la prière dans le pays. Le Parti du Progrès aura un vote sur la question lors de sa rĂ©union nationale ce week-end.

Le porte-parole du parti en matière d’immigration, Jon Helgheim, a dĂ©clarĂ© : “Ce qui m’intĂ©resse, c’est que les gens retrouvent la paix et la tranquillitĂ© dans leurs quartiers, ce qui signifie ne pas ĂŞtre dĂ©rangĂ© par l’appel Ă  la prière.

Quand on lui objecte que les plans du parti pourraient violer la Convention europĂ©enne des Droits de l’Homme, il rĂ©pond : “S’il y a des dispositions contradictoires dans la Convention des Droits de l’Homme, je m’en fous, parce que c’est complètement stupide.

Une branche rĂ©gionale du Parti du progrès dans le comtĂ© de Buskerud a utilisĂ© des arguments similaires pour interdire aux mosquĂ©es de diffuser l’appel Ă  la prière. Un porte-parole a dĂ©clarĂ© Ă  The Local Norway :

“A plusieurs endroits dans le pays, ont maintenant Ă©tĂ© Ă©tablis des règlements en vertu desquels les mosquĂ©es ont la permission de lancer l’appel Ă  la prière sur les haut-parleurs”

“Beaucoup de gens perçoivent cela comme ennuyeux et inappropriĂ©. En Norvège, nous avons la libertĂ© de religion, qui devrait Ă©galement inclure le droit de ne pas ĂŞtre exposĂ© aux appels publics Ă  la prière. ”

Source : VoE