Je ne suis pas coincé au niveau de la braguette, et j’estime que chacun peut vivre sa sexualité comme il l’entend derrière de portes closes et entre adultes consentants, mais la découverte du clip musical House of Air m’a littéralement donné envie de dégobiller. Cette glorification des pratiques  homosexuelles les plus objectivement répugnantes est resté près d’une semaine sur Youtube et à totalisé 700 000 vues, malgré son contenu graphique et de nombreux signalements.

Les modérateurs de Youtube peuvent avoir beaucoup de travail, il n’en demeure pas moins que laisser ne serait ce qu’une seconde cette abomination en ligne après avoir vu la scène de la scatophilie est une seconde de trop.

Si vous avez les nerfs bien accrochés, ou que vous voulez démontrer par l’absurde à un « progressiste » ou mènent ses idées, vous pouvez consulter ce clip sur Viméo, ou elle a été uploadée.

Avant de visionner, planquez vos gosses, et, à vrai dire,  planquez tout le monde.

Archibald Stanton

Laisser un commentaire