Analyse d’un suavélien postée sur l’oppidum en réaction à ce post des Inrockuptibles annonçant un hors-série passionné spécial Houellebecq :

Houellebecq est adulé par la bourgeoisie « progressiste » parce qu’il incarne l’homme blanc idéal : défaitiste, résigné, soumis, émasculé, faible.

Il fait plaisir à la bourgeoisie « conservatrice » parce qu’il critique la modernité et (un peu) l’islam.

Il rassure la gauche en se disant anti-libéral.

En fait, il a réussi à se poser en écrivain transgressif tout en satisfaisant presque tout le monde. C’est un tour de passe passe assez brillant. Surtout en ayant écrit un seul vrai bon roman, son premier.

Zlikopek Zlavadow

.