Juliette R. avait déjà écrit cet article.

Les témoignages féminins, trop rares dans le milieu, sont les bienvenus.

(Les hommes vous parlez déjà suffisamment comme ça :D)