Lors d’un contrôle lundi 28 août à l’aube, les policiers roumains ont découvert 12 clandestins pakistanais et afghans à la frontière. Le passeur originaire de Serbie a tenté de forcer le passage avec les deux voitures, blessant un agent roumain et endommageant les véhicules de police sur place. Les gardes-frontières roumains ont alors ouvert le feu pour arrêter les véhicules en fuite, blessant deux migrants illégaux, dont l’un est entre le vie et la mort.

Ce fait divers illustre le fait que la Roumanie est de plus en plus choisie par les passeurs et les migrants comme voie de passage pour rejoindre Schengen. Il y a deux semaines, un bateau de clandestins cherchant à se rendre en Roumanie a été intercepté en mer Noire. En effet, si la frontière entre la Hongrie et la Serbie est solidement surveillée, il n’en est pas de même pour la frontière entre la Hongrie et la Roumanie. L’immigration illégale a toutefois considérablement baissé dans les Balkans depuis les actions du groupe de Visegrád et de l’Autriche, mais un certain nombre de clandestins affluent encore depuis la Turquie, à travers la Bulgarie, vers le reste de l’Europe.

Source : visegradpost.com