Seuls 5,7% de l’énorme budget de 2014 de la Fondation Clinton a servi à des œuvres caritatives, d’après les archivages IRS sur les organisations exemptes de taxes. Le reste est versé en salaires et autres avantages pour les employés, la collecte de fonds et les « autres dépenses ».