Alors que le squelette d’un guerrier Viking de Birka, en Suède, a longtemps été considéré comme celui d’un homme, de récentes analyses révèlent le contraire.