L’Africain de 21 ans a été condamné à 1 an et 9 mois de prison après avoir tiré sur un homme avec un fusil de chasse. Mais maintenant il est libéré du crime de la cour de justice. L’attaque qui a eu lieu dans une villa à Gävle au début de Septembre.

Tandis que la fête se déroulait dans le jardin d’une villa, quatre Africains masqués, armés de clubs de hockey, se sont soudainement levés et ont commencé à tourmenter les invités. Ils ont demandé à savoir qui possédait une voiture qui était garée à la villa.

L’homme de 21 ans, originaire d’Erythrée, a commencé à crier que les Suédois étaient des « racistes » et a ensuite sorti un revolver. Les convives ont agi sans fléchir et ont tenté de désarmer l’Africain, qui a fini par se tirer dans la jambe.

« Tout le monde est raciste ! »

Il avait l’air fou : « Tout le monde est raciste ! » a déclaré l’homme de 21 ans à la police.

En octobre, le tribunal de district de Gävle a condamné les enfants à un an et neuf mois de prison pour abus grossiers et violences armée en réunion. Selon le jugement, le document montre qu’il a «une personnalité dangereuse et manque d’empathie». Il est également apparu que le tireur peut avoir subi des dommages irréparables causés par la balle en caoutchouc. (…)

« Je ne savais pas » que l’arme était chargée

Selon le tribunal, il n’est pas prouvé que l’Africain savait que l’arme était chargée de balles de caoutchouc. (…)

C’est pourquoi l’homme de 21 ans a été libéré pour les « abus grossiers ». Cependant, il est reconnu coupable de crimes de violence et de violation de la loi, mais la peine sera nettement moins sévère – un mois d’emprisonnement.

Source : Friatider traduction Suavelos