La mĂšre de famille a eu le cou coupĂ©. Quand la police arrive sur les lieux, l’un des malfaiteurs a Ă©gorgĂ© le pĂšre avec un couteau. Les donnĂ©es indiquent que l’un des assassinĂ©s Ă©tait tĂ©moin d’un autre meurtre. « Ils ont ri quand ils sont arrivĂ©s au poste de police », explique une source policiĂšre.

Juste une heure aprĂšs le double meurtre, 4 personnes ont Ă©tĂ© arrĂȘtĂ©es. 2 sont des jeunes hommes, ĂągĂ©s de 20 et 21 ans. Les 2 autres sont des garçons de 15 et 16 ans respectivement.

Quand les garçons ont Ă©tĂ© amenĂ©s Ă  la police, ils n’ont montrĂ© aucune repentance ou comprĂ©hension de ce qui s’Ă©tait passĂ©

« Ils Ă©taient trĂšs contrariĂ©s quand ils sont entrĂ©s. Ils se sont assis et ont ri et ont Ă©tĂ© trĂšs agressifs. Ca retourne l’estomac de savoir qu’ils seront de nouveau dans la rue dans un maximum de deux ans.

« Tous ont des noms hors de l’ordinaire. Je sais que l’un est Africain. Je pense que le reste a une origine au Moyen-Orient ou en Afrique du Nord » a dĂ©clarĂ© la source.

Source : nyheteridag.se