Vidéo (Cliquez).

Merci à nos amis de Riposte Laïque pour avoir donner la parole à Ghislaine Dumesnil, une honorable machiniste de la RATP.

Extrait fort de son témoignage à 16:30 :

« Ce que je viens de vous décrire de l’islamisation de la RATP, c’est aussi ça l’histoire de l’islamisation de la France. Femme de gauche, syndicaliste, j’ai longtemps cru à la belle histoire du musulman modéré et de l’Islam de France. Aujourd’hui la réalité du quotidien m’a ouvert les yeux. Et sans la moindre culpabilité, sans le moindre doute, j’assène ce qui pour moi est devenu une évidence : si nous voulons sauver notre pays, si nous voulons sauver notre culture, si nous voulons sauver notre futur, il faudra éradiquer l’Islam, qui n’a pas sa place en France. »

– Nous ne sommes pas tolérants, nous sommes faibles, et les musulmans pratiquants (l’autre nom des islamistes) en profitent pour nous contraindre à l’islamisation. C’est la même histoire avec les prières de rue, le voile et finalement, la France et l’Europe.

– Je me demande ce qu’en pense Alain Soral et les gens d’Egalité et Réconciliation, ce témoignage étant accablant et irréfutable.

– Les gars, un islamiste c’est simplement un musulman qui applique l’Islam. Ce ne sont pas des brebis galeuses, c’est ça l’Islam. Ce sont les musulmans non pratiquants qui sont tièdes, et endormis.

– L’assimilation nécessite la soumission à la culture du pays d’accueil, et cette culture c’est la laïcité. Soit on s’assimile, soit on colonise. Il n’y a pas de position intermédiaire. Marine Le Pen a dit que si elle arrivait au pouvoir, elle imposerai l’interdiction du voile dans la rue. Même vous à ER, vous n’êtes pas sur cette position, qui est pourtant du bon sens assimilationniste.

– Il est légitime que certains ne vous voient pas comme des alter-nationalistes, mais comme des dhimmis (des soumis aux musulmans), si vous n’avez pas le courage de promouvoir cette simple idée.

Joffrey Marrot.