Le Secours catholique alerte sur la précarité en France…et accueille 39% d’étrangers . C’est l’étrange constat que l’on peut faire à la lecture de son rapport publié jeudi 9 novembre, sur l’état de la pauvreté en France.

Selon l’Insee, 9 millions de personnes vivant en France, de plus en plus jeunes, vivraient sous le seuil de pauvreté fixé à 1015 euros par mois, soit plus de 13% de la population française. Pire, selon un baromètre Ipsos, 37% des Français auraient déjà fait l’expérience de la pauvreté et 20% ont cru être sur le point de connaître une telle situation.

Au Secours catholique – Caritas France, 67 900 bénévoles répartis dans près de 3 500 équipes accompagnent les 1 438 000 personnes rencontrées en 2016. Ce sont 767 000 adultes et 671 000 enfants qui ont ainsi été accompagnés. Parmi eux, 39% d’étrangers (19% de clandestins, 38,7% en attente qu’on statue sur leur dossier, et 42,1% en règle).

« Plus d’un tiers des femmes accueillies aujourd’hui par le Secours catholique et un peu moins de la moitié des hommes sont de nationalité étrangère » peut-t-on lire dans le rapport, stupéfiant.

Non seulement une majeure partie des Français dans la précarité ne bénéficient pas de l’aide du du Secours catholique, mais par ailleurs une forte proportion d’immigrés étrangers viennent en France pour eux aussi se retrouver dans la misère et la précarité. Cela confirme bien qu’avec l’immigration, la misère s’ajoute à la misère.

Source