Le youtubeur albanais Valek a décidé de mettre fin aux ambiguïtés par des déclarations à faire pâlir le pape François.

Il s’est lancé dans une campagne de dénonciation des dérives du “racisme forcené” et de la “haine raciale” de Suavelos et de ceux “qui ne vivent qu’à travers la couleur”  :

Il décide de traiter les rares blancs racistes qui le suivaient encore de “lopettes qui défendent un principe de blancheur tout en rasant les murs irl” et de “baltringues”

 

 

Lire aussi : Accusé d’antiracisme et d’avoir un public de racailles, Valek dérape : “Je t’allume toi et ta pute de mère sur 100 m”

Quand Papacito soutenait les islamistes de la mosquée de Christchurch alors qu’il insultait violemment les victimes du Bataclan