Connu pour sa politique hostile aux réfugiés, le Premier ministre hongrois Viktor Orban vient pourtant d’imaginer des demandeurs d’asile qui seraient les bienvenus dans son pays : des citoyens de pays occidentaux fuyant leur patrie pour cause de libéralisme, de « politiquement correct » et d’athéisme.

« Nous accueillerons évidemment les véritables réfugiés », a déclaré Orban vendredi à Budapest dans son discours annuel à la nation.

« Ces hommes politiques et ces journalistes allemands, hollandais, français, italiens qui vivent la peur au ventre, ces chrétiens obligés de quitter leur patrie, tous ces gens qui ont perdu leur Europe dans leur propre patrie la retrouveront chez nous », a précisé ce conservateur de droite.

(Traduction Fdesouche)

Source